Amaurobius cf fenestralis

Amaurob. fenestralis fem. 1/1

 

Milieu :dans la litière au sol, bois de feuillus (81)

Taille :6,5 mm Date :01 juin 2014 Sexe :femelle subadulte

 

 Description :  jolie araignée dont le céphalothorax brun se décline en deux teintes: clair et circulaire postérieurement, foncé et surélevé antérieurement. Il est d’aspect brillant mais couvert de poils foncés, longs et fins, surtout sur la partie antérieure. Les chélicères sont massives, larges et brun foncé/noir, avec des poils foncés visibles selon l’exposition. Les petits yeux médians antérieurs sont bien noirs et se touchent presque. Son abdomen poilu, montre une bande de couleur taupe sur l’aire cardiaque qui s’arrête au milieu de l’abdomen. Elle est bordée de noir puis de jaune pâle dont les bandes se terminent en fins chevrons jaunes postérieurement. Le reste de l’abdomen est brun et noir avec de tout petits points de ce même jaune pâle. Les pattes sont brun clair, avec des anneaux foncés très diffus et de nombreux poils fins brillants; idem pour les pédipalpes.

ID totalement incertaine, soumise en forum, elle demeure en sp.. Je disposais d’une vue ventrale qui montrait une épigyne pas encore formée donc un sujet subadulte, mais surtout qui n’aidait donc pas à la détermination. Je mets cependant personnellement un ticket sur A. fenestralis pour l’habitus qui colle avec la description d’Unibe, qui se différencie pour moi de A. similis grâce à cette bande cardiaque taupe clair en son centre (cité également dans le Jones), et des autres espèces possibles avec ces teintes très jaunes. Cela demeure des critères pas suffisamment fiables.

Perso :  Cette jolie demoiselle se promenait dans la litière d’un bois, sous des feuilles mortes. Sa belle teinte plus claire et plus jaune que les Amaurobes que j’avais pu voir jusqu’alors a immédiatement attiré mon œil. Quelle magnifique « robe »! Difficile de la stopper dans sa promenade, j’ai tout de même pu lui faire sa séance photo en la suivant car elle n’est pas très rapide et assez paisible. Encore jeunette, elle avait encore tout un tas d’expériences à vivre et je l’ai donc laissé reprendre sa route avec sa mystérieuse identité…

Amaurobius cf fenestralis