Araneus diadematus femelle 1

Araneus diad. fem. 1/1

 

Milieu :toile entre ronces et arbrisseaux zone humide (81)

Taille :13mm   Date : 28 août 2013  Sexe : femelle

 

Description :  araignée au céphalothorax beige, couvert de poils blancs, on y voit 3 légères bandes grises. On retrouve ces légères traces sur les chélicères beiges. Son abdomen beige porte deux petits tubercules antérieurs typiques, ainsi que des marques et points blancs formant une croix caractéristique de l’espèce, surtout quand le joli folium brun, beige et blanc est aussi net. La face ventrale de l’abdomen montre une bande brune médiane, bordée de noir, puis de lignes crème qui s’arrêtent au milieu, terminées par des ronds. Le sternum est noir en son centre. Les pattes sont beiges annelées de brun foncé voire de noir, avec de courtes et nombreuses épines claires. Les pédipalpes sont blancs avec deux petits anneaux clairs, épineux aussi.

ID quasi certaine vu l’épigyne et la face ventrale.

Perso :  Une belle épeire diadème de taille moyenne aux couleurs brunes déclinées sur tous les tons. Elle terminait sont repas dans une retraite ouverte de sa toile. Je n’ai pu identifier la proie mais elle aimait ça! 

Araneus diadematus femelle 1

Araneus pallidus

Araneus palli. fem. 1/1

 

Milieu :toile entre 2 bosquets de garrigue (11)

Taille :15mm   Date : 03 septembre 2013  Sexe : femelle

 

Description :  grande araignée orange dans une grande toile orbitèle. Le céphalothorax orange est couvert de poils blancs. Le gros abdomen orange est impressionnant, avec deux tubercules antérieurs conséquents et typiques de l’espèce quand ils sont aussi prononcés. Des marques et points blancs sont présents, plus grands antérieurement, ainsi qu’un folium léger orange foncé. Les grandes pattes sont blanches annelées de brun/orange avec de courtes et nombreuses épines blanches. Les pédipalpes sont blancs avec un ou deux anneaux très clairs, épineux aussi.

ID incertaine mais supposée à cause des tubercules prononcés, de la couleur, de la forme grosse et presque ronde de l’abdomen, ainsi que le milieu de garrigue. Pas de photos de la face ventrale donc la confusion avec diadematus est bien réelle..

Perso :  Surprenante et grosse femelle qui était dans la garrigue des Argiope lobata. C’était d’ailleurs la seule que j’ai vu dans ce secteur, elle était très grosse, comme un beau caramel au soleil, elle trônait dans sa grande toile. Elle s’est cachée dans sa retraite du buisson, puis est ressortie aussitôt dans sa toile. Je regrette de ne pas avoir pris davantage de clichés, j’espère en voir d’autres sur ce site en 2014..

Araneus pallidus