Leviellus kochi

Leviellus kochi fem. 1/1

 

Milieu :toile au dessus d’un muret près d’un pont (81)

Taille :10-11 mm   Date : 12 janvier 2014  Sexe : femelle

 

Description :   aranéide au céphalothorax beige clair translucide, dont le pourtour de la base est souligné d’un large liseré noir.  Deux lignes noires partent des yeux latéraux postérieurs pour se rejoindre, au milieu du céphalothorax, en une fine ligne qui se prolonge postérieurement. L’abdomen possède une bande médiane beige clair, marbrée, formant comme des losanges superposés. Elle est entourée de deux bandes rose foncé/brun margées de noir puis de blanc, toujours l’aspect marbré. Latéralement, cette araignée présente des marbrures rose foncé sur les flancs, puis beige tacheté de noir et marbrures blanches. La face ventrale de l’abdomen affiche un sternum noir et brun, un scape brun proéminent entouré d’une tache noire allongée, et margée de deux courtes bandes jaunâtres. Les pattes sont beiges avec quelques épines noires et des poils clairs, avec notamment des anneaux apicaux jaune/brun sur les tibias, patelles et fémurs (I et II), les reste étant tacheté de noir, surtout ventralement. Les pattes I et II sont plus longues que III et IV. Les pédipalpes sont beiges, les tarses brun clair.

ID confirmée, l’autre espèce du genre, thorelli, très ressemblante, n’est pas signalée dans la région à ce jour. Classée dans le genre Zygiella auparavant, les informations et photos sur cette araignée restent rares.

Perso :  Une jolie rencontre au soleil d’hiver. Je l’ai confondue avec un autre genre d’araignée au départ, mais je me suis régalée de chercher son identification surprenante et pas si courante! Dans une retraite sur un piquet en fer, j’ai titillé sa toile pour voir qui habitait ce lieu. Elle est sortie tout de suite, elle devait avoir faim sans doute. Délicatement, je l’ai posée sur le muret pour pouvoir prendre quelques photos, très timide, elle s’est recroquevillée ce qui m’a permis de la retourner pour examiner la face ventrale sans difficulté. Elle s’est remise rapidement à l’action, je l’ai repositionnée dans sa toile où elle a filé se remettre à l’abri. Il me reste à dénicher Monsieur maintenant!

Leviellus kochi