Singa hamata

Singa hamata fem. 1/1

 

Milieu : sur des joncs, champ marécageux (81)

Taille : 4,5 mm  Date : 05 avril 2014   Sexe : femelle

 

Description : jolie araignée dont le céphalothorax est brun, plus foncé antérieurement même quasi noir, glabre; les chélicères sont brun foncé. L’abdomen est ovale, couvert de petits poils fins clairs, avec un habitus caractéristique du genre. Il est brun et blanc crème, et porte une tâche médiane blanche antérieurement, puis une fine ligne médiane blanche qui se prolonge jusqu’aux filières, bordée de deux larges bandes brunes. On y voit également des lignes horizontales blanches qui rejoignent les flancs dentelés de blanc crème. La face ventrale est noire avec quelques tâches jaunes. Ses pattes sont brun/jaune annelées de brun foncé, des poils fins et de courtes épines foncées. Les pédipalpes sont brun/jaune avec les extrémités brun foncé et de petits poils noirs.

ID supposée mais incertaine, risque de confusion avec Singa nitidula, mais le milieu et le dessin des lignes horizontales sont à la faveur de S. hamata. Résultats genitalia à venir.. Résultat: individu qui restera en Singa sp. car trop juvénile.

Perso : J’étais en visite d’observation dans un champ inondé où il y avait quelques joncs. Parmi quelques araignées habituelles à ce type de biotope, je vois cette belle demoiselle, pas encore rencontrée. Cette petite aranéide est d’un genre facilement identifiable à l’œil nu grâce aux dessins typiques de son abdomen. Assez timide il faut être patient aux milieux des joncs pour pouvoir la photographier sous un bon angle. Elle a aussi tendance à se figer en position rassemblée de défense. Jolie rencontre surtout qu’elle n’était pas l’espèce la plus répandue dans ce petit marais ensoleillé…

Singa hamata