Atypus affinis femelle 2

Atypus affinis fem. 2/1

 

Milieu :  Dans sa chaussette, partie enterrée, en forêt (81)

Taille : 15 mm   Date : 05 juin 2014  Sexe : femelle

 

Description : magnifique araignée dont le céphalothorax est brillant, glabre, rond et plat postérieurement; brun clair et surélevé antérieurement. La zone oculaire est très rassemblée avec de tout petits yeux, mais par contre, des chélicères très impressionnantes, brun foncé et brillantes avec quelques poils brun/roux, massives. On remarque un large clypeus blanc et glabre au-dessus des chélicères. L’abdomen est ovale et gonflé; de couleur brun/rose il porte un scutum plus foncé et ovale, antérieurement. Il est couvert de poils roux clairsemés. Postérieurement, photo non visible ici, les filières sont caractéristiques avec 3 segments de longueurs déterminantes de l’espèce. Les pattes et pédipalpes sont brun clair, de même couleur que le céphalothorax, avec de petits poils fins, brillantes et assez courtes, adaptées à son mode vie dans son tunnel de soie (chaussette) où elle chasse. 

ID supposée, avec photos de filières faites, correspondent à Atypus affinis.

Perso :  Ce jour, j’étais en quête d’ un autre genre de mygale : la Nemesia. Et c’est en cherchant cette autre mygale que je suis tombée par hasard sur une grosse chaussette au sol, près d’une branche morte. Je tire alors doucement la chaussette, une courte partie sort de terre facilement. En bout, je vois une boule dans la chaussette, et je décide de l’ouvrir délicatement.. Olala!!! Une énorme Atypus de 15mm (taille maximale pour cette espèce), bien plus grosse que celle que j’avais déjà rencontré. Magnifique!!! Quelle beauté, une bête dans la fleur de l’âge, avec cet air primitif mais qui impressionne beaucoup avec ces chélicères surdimensionnées et ses longs crochets bien visibles (miniature5). Une araignée qui était calme pour la séance photo, qui cherche à se cacher certes, mais assez lente. Elle est rapidement retournée dans sa chaussette par la suite. J’étais enchantée de voir cette araignée si grande, le même jour, où j’ai rencontré l’autre belle mygale : Nemesia. Une superbe journée, riche en émotions et en grosses araignées… Yeahhhh!

Atypus affinis femelle 2

Atypus affinis

Atypus affinis fem. 1/1

 

Milieu :  Dans son terrier, chaussette dépassant, talus forêt (81)

Taille : 12/13 mm   Date : 05 mai 2014  Sexe : femelle

 

Description :  magnifique araignée dont le céphalothorax est brillant, glabre et plat, brun clair et surélevé antérieurement. La zone oculaire est très rassemblée avec de tout petits yeux, mais par contre, des chélicères très impressionnantes, brun foncé et brillantes avec quelques poils dans la face interne, massives. On remarque un large clypeus blanc et glabre au dessus des chélicères. L’abdomen est ovale et gonflé; de couleur brun/rose il porte un scutum plus foncé et ovale, antérieurement. Postérieurement, photo non visible ici, les filières sont caractéristiques avec 3 segments de longueurs déterminantes de l’espèce. Les pattes et pédipalpes sont brun clair, avec de petits poils fins, brillantes et assez courtes, adaptées à son mode vie dans son tunnel de soie (chaussette) où elle chasse. 

ID confirmée sur forum avec photos de filières à l’appui.

Perso :  Cela faisait deux ou trois sorties où je m’étais mis en tête de trouver une de nos « mygales françaises »… Grattouillant un petit talus bien exposé, je suis tombée sur ma première chaussette (miniature 2), et j’ai alors espéré qu’elle ne soit pas abandonnée. Mais, non.. La bête était bien présente dans sa chaussette, et elle s’est retirée dans son terrier. Je l’ai délogée doucement, et ce fut un moment magique quand je l’ai vue sortir de son antre de soie (miniature 6), si belle, si brute et si brillante! C’est une araignée assez lente, calme, et très impressionnante avec ces chélicères énormes. Elle a un aspect préhistorique je trouve, mais sa technique de chasse est efficace puisqu’elle attrape les proies qui marchent sur la chaussette, trouant la soie et tirant sa victime à l’intérieur pour la manger. Très heureuse de cette rencontre, j’ai essayé de trouver un mâle dans les parages, mais impossible de tomber même sur une deuxième chaussette, à voir en automne où les mâles vont chercher des partenaires…

Atypus affinis