Dysdera erythrina

Dysdera eryth. fem. 1/1

 

Milieu :sous une pierre lisière bois de chênes (81)

Taille :9 mm   Date : 11 février 2014  Sexe : femelle

 

Description :jolie araignée dont le céphalothorax, glabre et mat, est brun/violet foncé, quasiment plat. Les chélicères de même couleur sont imposantes et munies de longs crochets bruns. La zone oculaire est très rassemblée et ne comporte que 6 yeux. L’abdomen est beige rosé, allongé, et couvert d’une fine pilosité claire. Les pattes sont brun orangé, non annelées, avec de courtes épines qui différencient les espèces sur différents articles, notamment sur les pattes IV.

ID quasi certaine car pas d’épine sur fémur IV, épigyne semblable, en étude pour confirmation.. à suivre.. Résultat: c’est bien elle!

Perso : Belle araignée délogée sous une pierre.. C’est une araignée rapide qui fuyait se cacher de la lumière sans cesse. Isolée sur une pierre, j’ai pu prendre quelques clichés avant de la prélever. Jolie rencontre car je n’avais vu qu’une D. crocata, et cette belle couleur  de céphalothorax est différente! Toutes les araignées sont à manipuler avec précaution, mais celle-ci s’agace assez facilement au bout de quelques minutes et elle le fait comprendre, mais d’une façon qui à mes yeux la rend encore plus jolie car elle montre ses crochets perçeurs de carapaces de cloportes, certes, mais ce sont de si beaux atours…Ils lui donnent presque toute sa singularité!

Dysdera erythrina

Dysdera crocata

Dysdera croc. mâle 1/1

 

 

 

 

Milieu :sous une grosse pierre dans la garrigue montagneuse à 15 km de la mer (11)

Taille :9-10 mm   Date : 12 janvier 2013  Sexe : mâle

 

Description :araignée dont la famille est rapidement reconnaissable par ses couleurs et sa morphologie. Le céphalothorax est rouge-orangé, et plat; les chélicères sont rouges et imposantes. L’abdomen est beige-orangé, et les pattes sont oranges (idem abdomen). Grosse particularité : seulement 6 yeux!

ID confirmée grâce aux yeux expérimentés des amis Marco et Richard qui m’ont montré les épines dorsales rouges et discrètes sur le fémur IV! Merci!

Perso : des photos de mes débuts avec les araignées, les clichés avec le bridge ne sont ni tops ni assez nombreux, mais c’était une première! Ce mâle déniché sous une grosse pierre, était rapide et il m’impressionnait un poil! La morsure de la dysdera peut être douloureuse et elle possède de sacrés « crocs »… Elle est cependant plus une chasseuse de cloportes!

Dysdera crocata