Drassodes cupreus-lapidosus mâle

Dra. cupre.-lapi. mâle 1/1

 

Milieu :déniché sous une grosse pierre, vignes (81)

Taille : 9 mm   Date : 24 mars 2014  Sexe : mâle

 

Description :   araignée dont le céphalothorax est de couleur rouge/brun avec des poils courts beiges doré, un mince liseré noir marginal est visible à la base. La disposition des yeux, dont les yeux médians postérieurs rapprochés et ovales, est caractéristique du genre; les yeux médians antérieurs sont noirs, les autres ont des reflets nacrés. Les chélicères sont brun foncé et imposantes. Son abdomen ovale, mince et long, est uniformément couvert de poils beiges doré, avec une tache cardiaque grisâtre allongée. Les pattes sont brunes avec quelques fortes épines noires, des poils plus foncés sur les tarses et métatarses. Les pédipalpes sont brun clair avec des bulbes fins, foncés, comme rougeâtres ventralement. Les filières, grandes et bien visibles, de forme tubulaires, sont typiques de la famille et ici bien mises en valeur (miniature 3).

ID certaine sur le genre à ce jour; résultats génitalia à venir. Résulat : Drassodes lapidosus confirmé, merci Pierre!

Perso :  Capturé pour observation, ce beau mâle était en pause sous sa pierre; comme beaucoup dans ce genre. Je l’ai nourri quelques jours le temps de la séance photo, et même au-delà car c’est une belle araignée. Il est très nerveux lors du nourrissage et les grillons ne font pas long feu. Il se recroqueville très rapidement sur sa proie lors de l’attaque. Idem pour la séance photo, il était très difficile à stopper tant il court partout et rien ne lui fait obstacle, waou quelle énergie! J’ai pensé qu’il était bien de connaître son identité, aussi il n’est pas retourné dans son milieu, mais au labo de Pierre.

Drassodes cupreus-lapidosus mâle

Drassodes lapidosus-cupreus

Drassodes lapi. fem. 1/1

 

Milieu :dénichée sous une grosse pierre, plateau sec (81)

Taille : 16 mm   Date : 03 juin 2013  Sexe : femelle

 

Description :  grande araignée dont le céphalothorax est de couleur rouge/brun avec des poils courts beiges doré, une ligne noire marginale est visible à la base. La disposition des yeux, dont les yeux médians postérieurs rapprochés et ovales, est caractéristique du genre; les yeux médians antérieurs sont noirs, les autres ont des reflets nacrés. Les chélicères sont bruns et imposants. Le gros abdomen ovale et long, est uniformément couvert de poils beiges doré, avec une tache cardiaque grisâtre allongée, visible sur la dernière miniature. Les pattes sont brunes avec quelques épines noires, des poils plus foncés sur les tarses et métatarses ; idem pour les pédipalpes. Les filières, grandes et bien visibles, de forme tubulaires, sont typiques de la famille et ici bien mises en valeur (miniature 1).

ID très incertaine car très difficile à séparer de l’espèce cupreus, mais la grande taille de cette femelle garantit une de ces deux espèces. Sans photo d’épigyne, j’ai donc groupé ces deux espèces très semblables.

Perso :  Cette grande dame, impressionnante, était dans une mince loge de soie sous une grosse pierre. Je me souviens très bien qu’elles étaient deux, et sa voisine de pierre, très proche, était une Hogna radiata à peine plus petite qu’elle! J’ai du faire un choix car toutes deux dérangées par la lumière sont parties, et j’ai choisi cette belle dame couleur « taupe doré », laissant partir Hogna… Elle s’est tout de même vite faufilée dans la végétation rase et dense, et a rapidement disparu, presque mystérieusement, malgré sa grande taille!

Drassodes lapidosus-cupreus