Arctosa sp. juvenile

Arctosa sp 1-1

 

Milieu : errante sur la rive minérale d’une rivière  (81)

Taille : 5 mm Date : 25 août 2014 Sexe : juvénile

 

Description :  araignée juvénile au céphalothorax brun foncé, avec quelques vagues zones de poils clairs sur les côtés, et un liseré noir entourant la base. La face est noire avec quelques poils bruns, un clypeus mince et beige portant de rares poils blancs. Les chélicères sont brun/rouge avec des poils fins, clairs et plus longs. L’abdomen est un ovale allongé, brun mêlé de quelques poils blancs, avec une bande médiane bordée de deux tâches orangées antérieures, et de deux lignes de petits points blancs et noirs postérieurement. Les flancs sont bruns maculés de poils blancs. Les pattes sont déjà puissantes, beige/jaune annelées de brun/noir (fémurs plutôt zébrés/tâchés qu’annelés, avec quelques poils blancs) avec de fines épines noires. Les pédipalpes sont beige/jaune avec quelques tâches foncées, pointus et foncés aux extrémités.

ID laissée en « sp. » car juvénile par SD; effectivement, 3 espèces ont déjà été trouvées à ce même endroit.

Perso : Même juvénile, cette jeunette a déjà une sacrée ‘gueule’ d’Arctosa, dégageant une impression de force et de puissance d’une excellente chasseresse. C’est pour cela que j’ai quand même décidé d’en faire un article, et puis ce regard et ces belles tâches oranges valent bien quelques photos! J’arriverai peut-être, en retournant au même endroit, à lever le mystère de son identité précise, à moins que plusieurs espèces cohabitent au même endroit, et là, il faudra sans doute en faire passer une ou deux aux examens genitalia. Ça ne sera que du plaisir, tant les rives minérales de cette rivière sont belles, bordée d’un côté par de magnifiques falaises calcaires…

Arctosa sp. juvenile

Arctosa lacustris femelle

Arctosa lacustris fem. 1/1

 

Milieu : au sol, plantes filtrantes, station épuration (81)

Taille :7/8mm  Date :13 août 2014 Sexe : femelles

 

 Description :  belle araignée dont le large céphalothorax est brun foncé, portant une tache étoilée brun clair et médiane, surmontée d’un triangle brun clair dont la base s’arrête avant les yeux postérieurs (miniature 6). On voit également des petits ronds de poils blancs sur le pourtour ainsi qu’un mince liseré brun clair à la base. La zone oculaire est brun foncé, les chélicères sont brunes avec des poils bruns. L’abdomen brun foncé est marqué antérieurement d’une mince bande médiane brun clair, bordée de 4 points blanc/beige en carré. Cette bande s’interrompt au milieu pour se transformer en série de points et ovales brun clair, bordée de deux lignes de points blancs allant jusqu’au dessus des filières. On voit des petits chevrons blancs postérieurement sur la femelle claire; deux gros points noirs et un V, médians et noirs, sur la femelle foncée. Les flancs sont brun foncé moucheté de brun clair et d’un peu de blanc. Les pattes sont dorsalement brun foncé avec des poils noirs et des petits points blancs; ventralement brun clair zébrées de noir. On voit de belles épines noires également et de fins anneaux blancs aux articulations. Les pédipalpes sont brun clair avec des poils foncés aux extrémités.

ID confirmée par SD et genitalia. Deux femelles dont une avec cocon (la plus foncée: photo portrait et deux première miniatures; la claire, sans doute subadulte: miniature de 3 à 6).

Perso : Ces deux femelles ont été vues en compagnie du beau mâle présenté dans l’article de l’espèce. Prise dans le même coup de filet pour une séance photo, j’ai du séparer les individus, et les faire patienter tour à tour sinon elles filent vite dans tous les sens! Elles aussi, comme le mâle, ont de splendides « robes » tachetées et ces grands yeux noirs qui me fascinent tant. Le cocon est bien fixé et cela ne semble même pas la gêner dans sa promenade. Les deux sexes ont des habitus identiques et la différenciation visuelle en est même délicate tant le bulbe du mâle est mince; en comparant les deux articles on ne voit que très légèrement cette différence subtile (photos de profil). De biens belles chasseuses que ces dames!

Arctosa lacustris femelle

Arctosa lacustris mâle

Arctosa lacustris male 1/1

 

Milieu : au sol, plantes filtrantes, station épuration (81)

Taille :7/8mm  Date :13 août 2014 Sexe : mâle

 

Description :  belle araignée dont le large céphalothorax est brun foncé, portant une tache étoilée brun clair au centre, avec deux petits ovales brun clair médians en avant de cette tâche. On voit également des petits ronds de poils blancs sur le pourtour ainsi qu’un mince liseré brun clair à la base. La zone oculaire est brun foncé avec un clypeus marqué de poils plus clairs; les chélicères sont brunes avec des poils bruns. L’abdomen brun foncé est marqué antérieurement d’une mince bande médiane brun clair, bordée de 4 points blancs en carré. Cette bande s’interrompt au milieu pour se transformer en série de points et ovales brun clair, bordée de deux lignes de points blancs allant jusqu’au dessus des filières. Les flancs sont brun foncé moucheté de brun clair et d’un peu de blanc. Les pattes sont dorsalement brun foncé avec des poils noirs et des petits points blancs; ventralement brun clair zébrées de noir. On voit de belles épines noires également et de fins anneaux blancs aux articulations. Les pédipalpes sont brun clair avec de minces bulbes terminant en pointes avec des poils foncés.

ID confirmée par SD et genitalia.

Perso : C’est en parcourant le pourtour de cette zone de filtrage par des plantes, que j’ai vu courir ce mâle au sol. En réalité, ils étaient nombreux dont des femelles avec cocons. Le sol était humide et ils se faufilaient entre les herbes et plantes au sol, tous azimuts! J’ai dégagé ce beau mâle de la troupe afin de lui faire une séance photo sur place. Il est splendide…! Les Arctosa dégagent une certaine force et se distinguent assez facilement de leurs cousines Lycosidae quand on a un peu l’habitude de les croiser, même si depuis une hauteur d’homme cela est très confus. Le céphalothorax est plus large, la disposition des yeux légèrement différente et des pattes bien zébrées aussi. Stoppé dans sa promenade, il me fixait avec ses grands yeux, et j’ai particulièrement aimé son costume sombre parsemé de points blancs.

Arctosa lacustris mâle

Arctosa perita

Arctosa perita fem. 1/1

 

Milieu :sur le bord d’une route de campagne (81)

Taille :8 mm   Date : 23 février 2014  Sexe : femelle

 

Description :belle araignée au céphalothorax brun foncé/noir avec une tâche fauve sous les yeux postérieurs, une tâche médiane ronde et brune à peine visible, et quelques poils beige à la base. Les yeux sont noirs, les chélicères sont brunes. L’abdomen est composé de brun, de fauve et de noir avec du gris clair à l’approche de la face ventrale. Les tâches antérieures fauves et rouges sont typiques de l’espèce et remarquables; postérieurement on voit aussi deux rangées de points blancs. Les pattes sont jaunes et nettement tachetées de noir dorsalement, sauf les tarses, avec des poils fins clairs et quelques épines noires. Ces « zébrures » noires sont quasiment des anneaux parfois, elles sont également caractéristiques. Les pédipalpes, assez épais pour une femelle, sont jaunes et portent ces mêmes taches avec des poils fins.

ID confirmée sur forum.

Perso : Quelle beauté! Je faisais une randonnée, et lors d’un petit passage goudronné j’ai vu une araignée traverser devant moi. Une situation très classique, sauf que là, au premier coup d’oeil j’ai remarqué ses tâches rouges sur l’abdomen. Je me suis dit : celle-ci je ne la connais pas encore! Effectivement quelle belle rencontre que cette tigresse avec ses pattes jaunes. Elle est assez petite pour une lycose, mais vraiment ses couleurs font d’elle une des plus jolies! J’ai lu que les couleurs étaient assez variables chez cette espèce selon l’habitat, cette particularité doit s’étendre au genre même surement. Quelle chance de voir ce rouge alors! C’est une araignée très rapide qui ne fait quasiment pas de pause sauf quand elle est entièrement cachée sous les cailloux. Difficile donc, j’ai du patienter un long moment avant de pouvoir terminer la séance photo, pioufff, mais elle le valait bien!

Arctosa perita