Hogna radiata minor

Hogna radiata minor 1-1

 

Milieu :plateau de causse, sous une pierre  (12)

Taille : 11 mm   Date : 19 août 2014  Sexe : femelle

 

Description : belle araignée dont le céphalothorax est beige avec une bande médiane brun clair et deux larges bandes brun foncé latérales, rayées verticalement de quelques lignes beiges. Il y a également un fin liseré noir et glabre à la base du céphalothorax bordé de beige clair, puis surmonté d’une mince bande brun/noir irrégulière. Les chélicères sont brun/noir, massives et couvertes de poils brun doré sur la partie supérieure. Son abdomen brun clair possède une courte bande médiane plus foncée sur la partie antérieure, finement bordée de noir, de deux petits triangles noirs en avant, et de deux points beiges au milieu. La partie postérieure présente des chevrons beiges nets, soulignés de brun et terminés par des points beiges. La face ventrale ici montre un abdomen entièrement beige, un sternum clair avec un fin et court trait noir dédoublé à la base, et surtout les anneaux noirs décrits par Simon sur les tibias IV uniquement. Les pattes sont beiges avec des tâches/zébrures noir/gris, quelques grosses épines noires (fémurs fauves), et des poils courts sur les autres articles plus foncés. Les longs pédipalpes sont beiges et épineux, rembrunis aux extrémités.

ID: confirmée par SD visuellement, puis par Pierre (genitalia). La face ventrale réunit les critères de différenciations visuelles décrites ci-dessus (sternum et ventre clairs, sont noirs ou foncés chez « major », et seuls tibias IV annelés); la petite taille confirme ces critères (sur individu parfaitement adulte, ici femelle, Simon donne une taille de 12 à 18mm chez « minor », de 20 à 25mm chez « major »!!). Je me suis attardée à ces détails mais il ne s’agit  bien que d’une sous-espèce de Hogna radiata bien sûr, qui arriverait à maturité plus rapidement, et donc conserverait adulte les caractéristiques du juvénile (hypothèse)…

Perso : Lâchée en prospection d’araignées sur le Causse, cette pépette fut l’une de mes premières trouvailles de la matinée. Intriguée par sa petite taille et son habitus ressemblant à Hogna radiata, j’étais confuse et du coup je l’ai montrée à SD. Il me répond : « Tu ne sais pas?.. Moi je sais! » (hihi!). Il s’agissait donc de cette variante « minor » que je n’avais  pas encore rencontré, du moins j’avais zappé cette variante! C’est en observant la face ventrale d’un individu adulte que l’on peut donc discerner les différences, il me faudra cependant photographier une « grande » adulte face ventrale afin de pouvoir comparer correctement, mais ça a l’air très clair maintenant. Très intéressant de jouer au jeu des différences sur cette petite version, très semblable et toujours aussi jolie…

Hogna radiata minor