Lycosa tarantula femelle

 

 

 

 

Milieu :  plateau calcaire, pelouse sèche  (30)

Taille :26-28 mm Date : 15 juin 2017 Sexe : 2 femelles

Description :  très grande araignée dont le céphalothorax est beige à brun doré, bordé d’un  fin liseré beige, lui même surmonté d’un liseré brun foncé en continu sur le clypeus. Vue du dessus, on trouve une bande centrale claire bordée de deux zones brunes dentelées en miroir et margées finement de noir. Les deux paires de grands yeux noirs sont cerclés de brun orangé. Les chélicères sont très impressionnantes, larges, couvertes de poils beige doré dans leur partie supérieure. Certains individus portent des poils orange sur les chelicères.  Son abdomen est  ovale et bombé majoritairement brun clair, portant de larges chevrons brun foncé séparé de fines lignes beige doré; les premiers chevrons à l’avant sont coupés par une courte bande médiane brun clair; deux points blancs marquent le milieu de l’abdomen. Les larges pattes dorées sont pourvues de longs poils brun fins, quelques longues épines noires, montrant surtout de larges anneaux noirs déchiquetés sur la face ventrale. Les pédipalpes sont pourvus de longs articles brun, quelques courtes épines noires, et quelques poils brun longs et fins; les tarses, métatarses et tibias portent souvent des poils orange.

ID certaine, même si le genre est régulièrement révisé, ici la face ventrale est entièrement noire. Le lieu de rencontre écarte toute confusion avec Lycosa fasciiventris (rencontrée il y a peu également, plus petite, avec une barre noire horizontale ventrale bordée de orange, et surtout légèrement plus claire avec des motifs moins contrastés que Lycosa tarantula)

Perso : Youhouuuu finalement c’est bon de patienter pour rencontrer cette légende des araignées : la « tarentule »!! Ne pas confondre avec le terme saxon « tarantula » qui équivaut à mygale chez nous… Et oui, je n’avais pas particulièrement organisé sa recherche jusqu’ici mais j’avoue avoir souhaité la voir de nombreuses fois. Cette occasion est arrivée lors de la deuxième sortie arachno dans le Gard et ma toute première grande impression fut : la taille du terrier! (à retrouver ici avec le mâle trouvé un premier). Aux abords du deuxième terrier que je trouve, je m’agenouille calmement; je prends une grande respiration, je choisis la bonne herbe et je décide de voir si la belle que j’attends tant est là… Je la vois, elle monte doucement vers la surface dérangée par l’herbe introduite dans son antre. Elle sort soudainement et se fige, plantant ses fortes pattes dans le sol; waouh elle est majestueuse et sûre d’elle et dégage une force incroyable! Cette géante d’Europe semble juste parfaite non?.. 

Lycosa tarantula femelle