Asianellus festivus juvenile

Asianellus festivus 1-1

 

Milieu : au sol et dans de petits buissons, causse  (81)

Taille : 3,5 mm Date : 25 août 2014 Sexe : femelle juvénile

 

Description :  petite salticidae juvénile, dont le céphalothorax noir est couvert de poils courts bruns et blancs, quelques uns foncés plus fins et longs, sont dréssés, avec une courte « cravate » noire glabre postérieure, et un fin liseré blanc discret sur le pourtour de la base. La face est haute, les yeux cerclés d’orange avec un large clypeus blanc et des poils plus longs au centre, juste au dessus des chélicères brunes. Son abdomen est brun/gris clair avec quelques poils beiges, une vague bande médiane bordée de points clairs et foncés, de courts traits horizontaux foncés postérieurs. Les pattes sont brun/jaune, fortement annelées de noir et quelques poils blancs, les fémurs sont plus clairs avec des tâches noires; les pattes I sont déjà légèrement plus fortes que les autres. Les pédipalpes ont des fémurs foncés, le reste des articles est brun/jaune avec des petits poils blancs.

ID donnée comme Asianellus/Aelurillus  femelle juvénile par SD après genitalia. J’ai choisi cependant de concrétiser mon penchant pour Asianellus à cause de la presque déjà visible courte bande blanche caractéristique sous les yeux principaux, mais surtout parce que j’ai trouvé une juvénile Aelurillus, visible ici, qui elle, porte des traits blancs typiques sur les côtés des yeux principaux, et un habitus bien différent. Cela reste des déductions suggestives, ces deux espèces sont proches, encore plus au niveau des femelles…

Perso : Rhaaa on ne se lasse pas de photographier de si jolies petites créatures, car même juvéniles, elles possèdent déjà de véritables expressions! Cette jeune demoiselle était curieuse de ce qui l’entourait, elle observait, tâtait, sautait, s’entrainant surement déjà pour sa survie et son adaptation. En voyant ces clichés et en écrivant cet article, je ne pense qu’à une seule chose avec une très très grande impatience : voir les adultes de cette espèce!!! Il me taaaaarde, ils sont splendides, avec une femelle imposante et un mâle sexy en diable… Le rendez-vous est pris pour ce printemps avec le Causse!

Asianellus festivus juvenile