Pellenes sp. juvenile

Pellenes sp 1-1

 

Milieu : dans le trou d’une pierre au sol, causse  (81)

Taille : 3,5 mm Date : 25 août 2014 Sexe : juvénile

 

Description :  salticidae juvénile dont le céphalothorax est noir, avec deux bandes latérales blanches bordées de roux sur l’axe des yeux latéraux postérieurs; les côtés portent de nombreux poils blancs et deux fins liserés blancs entourent la base. La face est brune, les yeux cerclés de roux, et entre les yeux principaux il y a un tiret vertical blanc. Le clypeus est surmonté d’un bandeau blanc; les chélicères sont noires avec des traits verticaux de courts poils blancs. Son abdomen ovale noir montre une fine bande blanche ciselée; une bande blanche couvre la partie antérieure et se prolonge largement sur les flancs, mêlée de quelques poils roux. Les pattes sont brunes couvertes de petits poils blancs; les pattes I sont fortes avec les patelles et le haut des tibias rougeâtres, des fémurs plus glabres, des articles noirs. Les pédipalpes sont jaunes, munis de poils blancs.

ID laissée en « sp. » car juvénile par SD; les adultes sont indispensables pour les identifications; un genre complexe même visuellement!

Perso : Pour identifier cette petite merveille avec certitude, il était là aussi trop tard dans la saison, ou peut-être trop tôt puisque il est question ici de juvéniles qui se reproduiront dès le début du printemps suivant. Ce petit bout de chou est si craquant! Ce genre me décourage parfois tant il est difficile de séparer visuellement les espèces, mais c’est aussi paradoxalement un de mes préférés, les Pellenes sont splendides. La couleur n’est certes pas leur fort, bien que j’aime personnellement le contraste du noir et du blanc, mais c’est leur curiosité, leur comportement devant l’objectif, et leur regard facétieux, qui m’attire toujours, et me fascine! Vive les Pellenes haha… 

Pellenes sp. juvenile

Pellenes canosus

Pellenes canosus juv. 1/1

 

Milieu : bord de mer, dans le sable (11)

Taille : 3 mm  Date : 21 juin 2013   Sexe : femelle juvénile

 

Description : araignée sauteuse dont le céphalothorax est brun sur le dessus, couvert de courts poils blancs, avec une bande médiane brune postérieure; le reste est blanc. Le clypeus possède de longs poils blancs, les joues sont quasi glabres et les chélicères sont brun clair. Son abdomen est blanc-crème, couvert de poils courts, avec 1 paire de tâches brun/noir qui se touchent presque antérieurement, suivies de 2 paires de tâches rondes médianes de même couleur. Un point brun/noir est visible au dessus des filières. Les pattes I sont fortes, blanc/jaune sauf le bout des fémurs (épais), patelles et tibias qui sont bruns, et des tâches/anneaux brun foncé. Les autres pattes sont blanc/jaune avec des poils fins clairs, et foncés. Les pédipalpes sont entièrement blancs, fins, avec des poils blancs et courts.

ID quasi certaine, ici un individu encore juvénile, manque d’infos sur internet, évoquée comme bonne piste par SD. On pourrait lui attribuer officiellement un Pellenes cf canosus

Perso : C’est en voyant une bestiole tout à fait similaire sur un forum que je me suis souvenue de cette petite jeunette rencontrée un an plus tôt. J’ai immédiatement tilté que c’était la même, et j’ai donc fouillé dans mes photos encore non exploitées de 2013 : bingo !! Je l’avais remarquée uniquement parce qu’elle avait grimpé sur la maillot de bain de mon ami. Comme nous pouvons le voir, sur le sable, elle était totalement camouflée, son habitus se confondant parfaitement. Le vent soufflait en bord de mer ce jour là, et cette petite cocote était tout de même très curieuse et si jolie; elle semblait tout à fait à l’aise dans cet élément dépouillé de verdure. J’avoue que j’aurai sans doute mis du temps à trouver une piste d’identification sans Luc, et je suis très contente d’avoir cette petite rareté dans ma collection de rencontres. Il ne me reste plus qu’à retourner à la plage pour la rencontrer à nouveau, des adultes peut-être… Défi!

Pellenes canosus

Pellenes arciger femelle

Pellenes arciger fem. 1/1

 

Milieu : en garrigue littorale, coquille petit escargot (11)

Taille : 4 mm  Date : 10 mars 2014   Sexe : femelle

 

Description : salticide dont le céphalothorax est noir avec une large bande de poils blancs sur le pourtour de la base, soulignée de deux liserés blancs, deux bandes latérales blanches devenant rousses antérieurement, et un tiret blanc entre les deux yeux principaux. Les yeux sont cerclés d’orange et la face montre un clypeus blanc avec quelques longs poils; les chélicères sont noires avec des traits longitudinaux de poils blancs. L’abdomen est noir, couvert de poils, une bande blanche antérieure, ainsi qu’une ligne médiane blanche et dentelée. Les flancs montrent une paire de tirets blancs en diagonale. Les pattes sont noires mais couvertes de poils courts blancs, certains plus longs et quelques épines; les pattes I sont légèrement plus fortes et plus foncées. Les pédipalpes sont entièrement blancs couverts de poils.

ID confirmée examen genitalia.

Perso : Une belle sortie que cette après-midi à la mer! En bord de mer, sur une colline herbeuse, j’ai trouvé plusieurs araignées de ce genre, si difficile à identifier pour l’espèce. Cette femelle était dans une petite coquille d’escargot, typique du bord de mer, et je l’ai aperçue à l’entrée de son opercule de soie. Je l’ai délogée avec une petite brindille, toute jolie et curieuse… Ramenée avec son escargot, j’ai décidé de pousser son identification par examen genitalia, histoire d’en connaître davantage sur le genre. C’est une jolie poupée, même avec sa moustache de longs poils blancs!

Pellenes arciger femelle

Pellenes sp.

Pellenes sp. male 1/1

 

Milieu :dans le jardin sur barrière en bois (81)

Taille : 4 mm   Date : 30 juin 2013  Sexe : mâle

 

Description :  salticide dont le céphalothorax noir est couvert de poils bruns, laissant les joues plus ou moins glabres. Un liseré blanc parcoure la base du céphalothorax, un deuxième liseré blanc, au dessus, démarre sur la partie antérieure pour faire le tour au dessus des chélicères. Les chélicères sont noirs avec 3 rayures blanches verticales; les yeux sont cerclés de rouge.  Son abdomen noir couvert de poils bruns, porte antérieurement une vague bande de poils blancs. Les cotés sont marqués de deux traits blancs en diagonale, et la face ventrale est claire avec des poils blancs. Les pattes sont brunes avec de petits poils blancs courts; les pattes I sont fortes, avec de gros fémurs noirs, des patelles et tibias orangés couverts de poils blancs. Les pédipalpes sont noirs avec tout à l’extrémité du bulbe quelques poils gris.

ID impossible surtout avec des dessins dorsaux si peu prononcés..

Perso :  J’ai croisé plusieurs Pellenes en 2013, celui là est le seul que j’ai trouvé dans mon jardin, et je ne l’ai vu qu’une seule fois. Les autres ont été trouvés assez loin de chez moi. Il était très différent avec sa couleur brune et ses yeux cerclés de rouge. Venait-il de muer, ou bien était-ce un sub-adulte? Ses superbes jambes orangées et ses gros fémurs noirs (pattes I) lui donnent une impression de force, ce faciès décoré de blanc le rend très craquant, une salticide très colorée et pas du tout timide.. Un régal!

Pellenes sp.

Pellenes cf nigrociliatus

Pellenes sp. mâle 1/1

 

Milieu :prairie au milieu coteaux de vignes (81)

Taille : 4 mm   Date : 04 mai 2013  Sexe : mâle

 

Description :  petite salticide noire dont le céphalothorax présente deux petites tâches blanches derrière les yeux postérieurs. Deux liserés blancs parcourent la base du céphalothorax dont le supérieur est continu au dessus des chélicères. Les chélicères sont d’ailleurs noirs avec 3 rayures blanches verticales.  Son abdomen antérieur porte un bande blanche, et une fine bande blanche médiane, un peu dentelée, parcoure la moitié postérieure; on y voit quelques poils roux rares en bordure. Les cotés sont marqués de deux traits blancs en diagonale. Les pattes sont noires avec de petits poils blancs courts; les pattes I sont fortes, et typiquement orangées sur du fémur au tibia. Les pédipalpes sont noirs avec des poils blancs dorsalement qui couvrent les fémurs, patelles et tibias, de manière caractéristique de l’espèce.

ID incertaine mais tout de même fortement soupçonnée grâce à la couverture précise des poils blancs des pédipalpes visibles sur la dernière miniature. Appuyée également par la couleur des pattes I et du motif dorsal médian. Ces arguments ne sont pas suffisants pour en être sûr néanmoins car les espèces de ce genre sont difficiles à identifier avec certitude sans examens genitalias.

Perso :  Mon tout premier du genre.. ! Tout mignon en noir et blanc, ce petit gabarit était très curieux et pas craintif du tout. Intrigué et drôle, il avait un regard franc et ne s’est pas gêné pour faire sa balade matinale, et même plus, puisque il a débusqué son petit-déjeuner jaune devant mes yeux émerveillés. Un très joli moment que je garde gravé…

Pellenes cf nigrociliatus