Meta menardi

Meta menardi male 1-1

 

Milieu : paroi d’une grotte, sans toile, petite fissure (65)

Taille : 11 mm  Date : 15 septembre 2014   Sexe : mâle

 

Description : grande araignée au céphalothorax brun orangé, glabre et très brillant, avec une mince bande noire médiane et un large liseré, irrégulier et noir, sur le pourtour de la base. La face est brun clair, de rares poils autour des yeux, un très court clypeus glabre; les grandes chélicères brun/rouge sont brillantes (glabres) munies de longs crochets. Son abdomen, couvert d’une courte et fine pilosité claire, est beige orangé, antérieurement avec deux larges ovales noirs typiques, les flancs sont noircis; la partie postérieure, plus étroite, porte deux ou trois courtes bandes horizontales foncées. Les longues pattes sont brunes annelées de noir, avec de nombreuses longues épines noires, des poils courts et fins. Les pédipalpes sont longs, brun clair annelés de foncés, eux aussi munis d’épines noires et de poils fins, avec de petits bulbes pointus et rembrunis.

ID confirmée sur forum. Couleur assez claire pour ce mâle, une mue très récente?

Perso : C’est lors d’une randonnée dans les Hautes-Pyrénées, que je tombe sur une grotte, malheureusement fermée au public, mais dont l’entrée accessible était assez profonde. Yeepa, j’avais ma frontale avec moi, et je me mets à scruter les parois à la recherche de bestioles particulières… Et là, à hauteur de mes yeux,  je vois ce magnifique mâle à moitié recroquevillé. Il était bien vivant, et j’ai immédiatement sorti le Nikon pour la séance photo! J’ai continué ensuite à observer toute la paroi accessible, mais il était le seul de son espèce (enfin, à l’extérieur!). Bien contente de cette rencontre surpenante, à laquelle j’avais pensé vaguement en voyant la grotte, mais sans y croire vraiment! Il semblait tout de même faible et s’est même laissé tomber au sol. Après quelques photos, je l’ai rehissé dans une petite fente, espérant qu’il ne retombe pas au sol après mon départ où il me semblait plus vulnérable…

Meta menardi

Meta menardi femelle

Meta menardi femelle 1-1

 

Milieu : paroi d’une grotte, sans toile, petite fissure (65)

Taille : 13 mm  Date : 17 septembre 2014   Sexe : femelle

 

Description : grande araignée au céphalothorax rouge/brun, glabre et très brillant, avec une large bande rouge/brun médiane bordée de deux bandes brun orangé, toutes trois rétrécies au niveau du fovéa. La face est brune, de rares poils autour des yeux, un court clypeus glabre; les grandes chélicères brun/noir sont brillantes (glabres) munies de longs crochets. Son abdomen, couvert d’une courte et fine pilosité claire, est brun orangé, antérieurement avec deux larges ovales noirs typiques, les flancs sont noircis; la partie postérieure, plus étroite, porte deux ou trois courtes bandes horizontales foncées. Les longues pattes sont rouge/brun annelées de brun/orange, avec de nombreuses longues épines noires, des poils courts et fins. Les pédipalpes sont longs, brun/rouge annelés d’orange/brun, eux aussi munis d’épines noires et de poils fins.

ID confirmée sur forum. Bien que la taille soit inférieure à la moyenne donnée par Unibe, cette femelle semblait bien adulte (épigyne formée).

Perso : C’est deux jours après avoir trouvé le mâle dans une première grotte, que je découvre une autre grotte jumelle un peu plus loin. Fermée pour la protection de chauves-souris, j’en inspecte l’entrée, et je vois à 2,50 m de hauteur cette belle araignée. Doucement, je l’ai faite descendre avec un bâton pour l’observer de plus près…C’est une femelle, youpi!! Cette belle dame était assez lente et cherchait des fentes dans la paroi pour s’y réfugier pendant la séance photo. Même si sa taille était inférieure à la moyenne, je l’ai trouvée très impressionnante et je n’aurai pas voulu la trouver dans mes cheveux (restes de l’ex-phobie^^). Là aussi, il n’y en avait qu’une seule, et j’étais très heureuse d’avoir eu la chance de trouver le couple dans deux grottes voisines… Elles devaient être plus nombreuses à l’intérieur de la grotte, et il doit y avoir bien d’autres créatures à découvrir dans cet univers sombre… à suivre!

Meta menardi femelle

Pachygnatha degeeri

Pachygnatha degeeri fem. 1/7

 

Milieu : au sol, station épuration, partie haute (81)

Taille : 3/4 mm  Date : 13 août 2014   Sexe : femelle

 

Description : petite araignée dont le céphalothorax est brun/noir et brillant, glabre et criblé de petits trous, avec une partie antérieure ronde et assez large. La face est brun/noir, la zone oculaire montre une protubérance carrée de 4 petits yeux médians en X; les chélicères sont brun foncé avec de longs crochets bruns. L’abdomen en petit ovale, présente une fine bande médiane marbrée de blanc avec quelques tâches foncées en milieu d’abdomen, mais aussi deux fines bandes latérales antérieures, marbrées de blanc, qui s’étendent et s’élargissent sur les flancs pour se rejoindre postérieurement. Un folium brun, bordé de noir et irrégulier, est visible sur le dessus de l’abdomen; une très courte pilosité. Les pattes sont beiges et translucides avec des fémurs légèrement plus foncés, fines et assez courtes; idem pour les pédipalpes.

ID confirmée par SD. Cette espèce a été trouvée grâce à un aspirateur thermique.

Perso : Bien que trouvée lors de cette journée de prospection avec des moyens « modernes », cette araignée peut se rencontrer facilement, et de même, être identifiée aisément. Je ne la connaissais pas encore, et je l’ai posée sur un vieux tronc d’arbre au sol afin de la photographier. J’ai le souvenir d’une araignée assez calme et assez photogénique malgré sa petite taille! Les 3 belles bandes antérieures qu’elle porte sur l’abdomen lui confèrent un côté franchement design (même son nom est design!), et la rondeur de son « visage » un côté doux… Jolie bestiole!

Pachygnatha degeeri

Metellina sp. femelle 2

Metellina sp. fem. 2/1

 

Milieu : dans de hautes herbes en bord de rivière (81)

Taille : 6 mm  Date : 03 juin 2014   Sexe : femelle

 

Description :petite araignée dont le céphalothorax est blanc/beige, glabre et brillant, bordé d’un mince liseré noir à sa base. Il porte un point central noir sur le dessus qui se prolonge en deux fines lignes vers l’avant pour finir en deux petits ovales antérieurement. La zone occulaire est à peine foncée, rassemblée en deux lignes d’yeux noirs; les chélicères sont courtes et claires avec une bande noire verticale sur le haut seulement. L’abdomen est ici rose orangé marbré de blanc, avec une fine ligne médiane brune, et quelques vagues marques noires postérieures. Ses pattes sont blanches, translucides, annelées de noir et de brun, avec quelques points noirs; elles portent des poils fins et de nombreuses épines noires. La face ventrale montre un sternum noir et des hanches blanches. Les pédipalpes sont assez longs et fins, blancs annelés de noir/brun avec de longs poils fins foncés.

ID laissée en sp. car l’individu était encore juvénile, son épigyne n’était pas tout à fait formée.

Perso : Je pensais que cette femelle était adulte j’ai donc axé ma séance photo sur sa face ventrale.. mais c’était très compliqué. Et oui, cette cocote est très nerveuse dès qu’il s’agit de la faire bouger. Elle file d’herbe en herbe rapidement car elle se sent en danger dès qu’elle est dérangée. Aussi j’ai eu beaucoup de mal à lui tirer le portrait (pas vraiment réussi d’ailleurs) et même à faire quelques photos correctes. Après une course folle, elle se fige à l’envers sous un brin d’herbe, souvent en mode « carapace imaginaire » avec ses pattes, style : » j’me cache tu ne me vois plus ». Il faudra donc que je trouve des individus adultes à l’avenir, histoire de présenter une ou deux espèces.

Metellina sp. femelle 2

Metellina sp. femelle

Metellina sp. fem. 1/1

 

Milieu : dans une petite toile ovale, en bord de ruisseau (81)

Taille : 5,5 mm  Date : 02 juin 2014   Sexe : femelle

 

Description : petite araignée au céphalothorax assez plat, beige clair bordé d’un mince liseré noir à sa base, avec une bande médiane noire qui antérieurement se divise en deux zones arrondies. Les yeux sont rassemblés et en relief(globuleux), une face claire et courte, avec des chélicères claires tâchées de noir. L’abdomen est ovale, bombé à l’avant, de couleur beige avec quelques marbrures noires vagues, sans folium distinct sur le dessus. Les pattes sont longues avec de nombreuses fines épines foncées, des poils fins, composées de fémurs clairs tâchés de noir, puis annelées de noir sur les autres articles. Les pédipalpes sont longs et fins, beige/blanc, un anneau noir, puis noirs aux extrémités.

ID classée en sp. car c’est un genre compliqué à identifier visuellement, d’autant plus quand il s’agit ici d’un individu qui vient tout juste de muer et qui est sans doute encore juvénile.

Perso : Cette jeune demoiselle trônait dans sa toile en bord de ruisseau dans un endroit très ombragé. Dès que je me suis approchée, elle s’est jetée au sol, où j’ai pu prendre quelques clichés alors qu’elle parcourait la végétation pour tenter de remonter dans sa toile. Elle était très rapide et nerveuse, difficile de lui faire faire une séance photo! Araignée très timide, j’ai rapidement remarquée qu’elle était gênée par un morceau d’exuvie resté collé en bout de patte II. C’est un genre que je connais encore peu, il me faut cumuler des expériences afin de pouvoir mieux les distinguer et pouvoir aussi tomber sur des individus plus « typés »!

Metellina sp. femelle