Steatoda paykulliana

Steatoda paykulliana 1/1

 

Milieu : toile au sol, pâturages pyrénéens, 1800m (09)

Taille : 10 mm  Date : 18 juillet 2014   Sexe : femelle

 

Description :  araignée au céphalothorax noir et glabre. La zone oculaire est rassemblée, étroite et les chélicères sont courtes et noires avec quelques poils foncés. Son abdomen typique du genre est très gonflé, plutôt rond, de couleur noire avec des poils fins courts. On voit à peine une mince bande blanc/jaune à l’avant de l’abdomen, une fine ligne ventrale orangée et un sternum noir. Les pattes sont noir/brun foncé, assez courtes mais épaisses pour la taille, des poils fins, des tarses et métatarses plus brun que noir. Les pédipalpes sont noir/brun, fins et tenus souvent serrés contre les chélicères.

ID confirmée sur forum et par SD; en effet c’était délicat car elle ne porte pas sa bande antérieure large et colorée d’habitude, mais le biotope ne laisse ici aucun doute, il n’y a pas d’autre option.

Perso : Je fouillais les pâturages à quatre pattes, quand je suis tombée sur cette dame noire. Sa petite toile était à peine à 3cm du sol, entre des herbes et une petite pierre. Dans sa toile se tenait une proie : un mâle Asagena phalerata encore vivant, empêtré dans la soie. J’ai donc monté la demoiselle dans des herbes plus hautes afin de lui faire sa séance photo. Pas très longue car elle a finit par se jeter dans les herbes, et même si elle est bien visible sur l’herbe verte et rase, je l’ai perdue de vue. J’ai déjà vu des photos de cette espèce dont la bande antérieure de l’abdomen est de couleur vive (orange, jaune, voir rouge), elles sont splendides. C’est aussi la plus grande des Theridiidae chez nous. Je n’ai donc pas trouvé la plus jolie de son espèce, mais c’est bien elle, et c’est ma première alors j’étais contente de rencontrer cette cousine de la « veuve noire » même si ce fut furtif!

Steatoda paykulliana