Coriarachne depressa

Coriarachne depressa  1-1

 

Milieu :plateau de causse, au sol, herbes rases  (12)

Taille : 3 mm   Date : 19 août 2014  Sexe : juvénile

 

Description : araignée au céphalothorax large et plat, brun, avec un mince liseré blanc sur le pourtour de la base, un fovéa marqué de noir. La face brune est aplatie, très courte de fait; les petites chélicères sont brunes avec quelques poils foncés. L’abdomen très plat également, est beige/brun, ovale, avec un peu de noir sur la ligne médiane, fripé postérieurement, et une pilosité très courte et fine. Les pattes I et II sont brun foncé, plus longues, avec des fémurs éclaircis; III et IV sont brun clair avec des lignes noires dorsales. Toutes les pattes sont munies d’épines noires (plus nombreuses sur I et II) et de poils fins; un tout petit point noir est visible sur tous les tarses. Les pédipalpes sont brun clair, rembrunis aux extrémités, avec des poils épais foncés.

ID: aucun doute sur l’espèce (confirmée par SD), mais la description reste ici celle d’un individu juvénile, l’habitus dorsal étant plus foncé et fripé chez un individu adulte.

Perso : Je ne me souviens plus si cette araignée a été trouvée par aspirateur thermique ou par battage (je penche pour l’aspirateur). Encore jeunette, cette jolie cocote se déplace lentement, projetant souvent ses pattes I vers l’avant, comme si elle avançait à l’aveugle. Elle a vraiment l’aspect d’une tique au premier coup d’œil ignare. Mais quand on la découvre dans un objectif, on est attendri par son tout petit minois et son air de parfaite ingénue! Vraiment toute choupie, elle semble découvrir le monde avec étonnement… Il me tarde de découvrir des individus plus typés, donc plus adultes, de cette espèce remarquable…

Coriarachne depressa