Xysticus bufo mâle

Xysticus bufo male 1-1

 

Milieu : branches petit buisson épineux, garrigue (11)

Taille : 4 mm  Date : 03 septembre 2014 Sexe : mâle

 

Description : jolie petite araignée au céphalothorax circulaire noir mat, avec deux petits points rouges médians sur le début de la partie postérieure, un liseré net crème sur le pourtour de la base, et quelques poils épais foncés. La face est noire avec un mince bandeau de couleur crème au niveau des yeux principaux jusqu’aux yeux latéraux postérieurs (un point crème est visible avant ceux-ci); les courtes chélicères sont noires devenant brunes aux extrémités. Son tout petit abdomen presque rond, est noir avec une bande blanche horizontale antérieure, suivie de quelques lignes horizontales blanches surmontées de brun/orange qui se prolongent aux flancs. Les pattes I et II sont fortes, noir/brun avec des épines ventrales foncées, mais des tarses/métatarses blancs avec deux anneaux bruns. Les pattes III et IV sont plus courtes et plus fines, brun foncé avec, exceptés les fémurs, des lignes blanches dorsales sur les autres articles. Toutes les articulations sont claires. Les pédipalpes sont noir/brun avec de rares traits blancs, ils portent des gros bulbes foncés avec une tâche beige aux extrémités.

ID confirmée par SD avec genitalia; un genre bien difficile visuellement!

Perso : Un magnifique petit bonhomme!! J’avais trouvé une femelle au printemps dans le même secteur, elle aussi magnifique et bien plus imposante. Il est vraiment splendide avec son abdomen bien rayé et contrasté, orange et blanc sur fond noir, ainsi que son petit masque blanc crème sur les yeux! Il était assez nerveux pour la séance photo et ne se figeait que rarement. Un coup il grimpait nerveusement à de petites branches, un coup il se faufilait dans un coin ombragé près d’une pierre. C’est vraiment une jolie espèce, j’aimerai, peut-être un jour, tomber sur un accouplement afin de mieux jauger la différence de gabarit mais aussi pouvoir observer le comportement…

Xysticus bufo mâle

Xysticus sabulosus

Xysticus sabulosus 1-1

 

Milieu : prairie rase du causse, près d’une pierre (12)

Taille : 5 mm   Date : 19 août 2014   Sexe : mâle

 

Description : jolie araignée dont le céphalothorax est noir mêlé de brun orangé, formant notamment un V sur l’axe médian qui débute postérieurement en une large bande orange et blanche marquée d’un point noir; on voit également un fin liseré clair sur le pourtour de la base. La face est entièrement brun clair, les yeux cerclés d’orange, et les chélicères sont noires mais beige/brun sur la face visible. Le petit abdomen rond est majoritairement brun/roux avec du beige, ainsi qu’une ligne médiane foncée visible uniquement à l’avant, les flancs sont bien marqués de beige/blanc; il est couvert de petit poils noirs clairsemés mais très épais. Les pattes I et II sont brunes sauf les métatarses/tarses qui sont jaunes; dorsalement elles sont noircies. Les pattes III et IV sont brunes avec quelques marques noires, bien plus petites et minces que I et II. Toutes portent des épines noires et de très courts poils plus fins. Les pédipalpes sont bruns avec un peu de noir, et les gros bulbes sont brun orangé avec des poils fins clairs.

ID confirmée par SD suite à un examen genitalia.

Perso : Alors que je parcourrais le Causse, j’ai rejoins un petit plateau de prairie rase et ensoleillée où il n’y avait qu’une mince bande de pierres. C’est au bord de ce petit amas que j’ai trouvé ce joli monsieur. Dès qu’il m’a vue il a bien tenté de s’enfoncer dans la pelouse serrée, mais en vain, je l’avais bien repérer!! Toujours pressé de se mettre à l’abri sous des pierres pendant la séance photo, il s’est montré tout de même assez généreux et m’a laissé un peu de temps pour le photographier. Son habitus étant particulier pour SD, et après genitalia, j’ai découvert cette espèce que je ne connaissais pas encore et qui n’est pas si courante que cela. Je garde un souvenir particulier puisque c’était ma première détermination sous binoculaire (avec l’aide et les conseils des fortiches de ma région). La femelle semble beaucoup plus claire et rosée d’après les photos que j’ai pu voir sur la toile. A rencontrer bientôt, défi!

Xysticus sabulosuss

Xysticus bliteus

Xysticus bliteus male 1-1

 

Milieu : sur des branches basses de pin, garrigue (11)

Taille : 3 mm   Date : 07 septembre 2014   Sexe : mâle

 

Description : petite araignée au céphalothorax noir et circulaire, quelques épais poils courts foncés; il porte deux traits rouges parallèles sur l’axe médian, ainsi qu’un liseré blanc sur le pourtour de la base. La face est beige/brun avec un peu de noir, les yeux cerclés de beige, un petit triangle beige sur le milieu du clypeus; les chélicères sont noires mais beige/brun sur la face visible. Son petit abdomen est, ici de même taille que le céphalothorax, majoritairement de couleur brun/roux avec du beige, ainsi qu’une ligne médiane noire traversée de vagues lignes horizontales noires; il est couvert de petit poils noirs clairsemés mais très épais. La face ventrale montre un sternum et un abdomen beiges. Les pattes I et II sont noires sauf les métatarses bruns avec un large anneau blanc, les tarses brun clair avec un petit anneau blanc également; ventralement les fémurs sont teintés de beige. Les pattes III et IV sont blanc/beige avec quelques petites tâches noires et brunes, bien plus petites et minces que I et II. Toutes portent des épines noires et de très courts poils plus fins. L’unique pédipalpe est beige, noir et brun avec un gros palpe brun moucheté de noir avec des petits poils clairs.

ID confirmée par SD suite à un examen genitalia.

Perso : Ce mignon petit bonhomme vient de la garrigue méditerranéenne, d’un joli pin en bordure de chemin plus précisément. Il est vraiment difficile de déterminer visuellement les araignées appartenant à ce genre; à vrai dire vu la taille de cette araignée, au premier coup d’œil, et avant la séance photo, je pensais que c’était une Ozyptila. Mais les examens genitalias ont été effectués et c’est ainsi que je peux présenter cette espèce. Bien sûr c’est encore un bonhomme « uni-pedipalpiste », encore un qui, selon moi, a bien connu les joies de l’amour avant de reprendre sa vie en solo, coquin! Bien coloré, il n’était pas trop trop timide pour le genre, et j’aime particulièrement les jolis anneaux blancs qu’il montre sur les premières pattes… Un jour j’aurai sans doute la chance de croiser la dame.

Xysticus bliteus

Xysticus ulmi

Xysticus ulmi juvenile 1-1

 

Milieu : au sol, prairie humide, lisière bois de chênes (81)

Taille :4 mm  Date :13 août 2014 Sexe : femelle subadulte

 

Description : araignée au céphalothorax beige très clair, avec une fine ligne brune médiane, mais surtout deux larges bandes brunes parallèles typiques, et quelques poils épais foncés. On voit également un mince liseré brun sur le pourtour de la base, surmonté d’une courte bande brune irrégulière. La zone oculaire est marquée d’une couleur beige/kaki mat, le reste est beige clair, un mince trait brun horizontal sur le clypeus avec quelques poils noirs épais. Les chélicères sont également beige clair avec un trait brun horizontal sur la partie supérieure. L’abdomen est brun/beige avec antérieurement une courte bande médiane claire, postérieurement des traits horizontaux beige clair soulignés de brun foncé, avec des poils éparses fins; tout le pourtour est marqué d’une large bande beige clair, finement rayée de brun, caractéristique. Les pattes I et II sont plus fortes; toutes les pattes sont uniformément beige clair, ponctuées de nombreux petits points noirs, avec des poils épais foncés quelques épines noires. Les pédipalpes sont courts, beige clair avec des poils courts foncés.

ID confirmée par SD. Cette espèce a été récoltée par aspirateur thermique; cette femelle semble (par sa taille) juvénile voire subadulte. Une des rares espèces de ce genre avec des caractéristiques visuelles prononcées.

Perso : Cette jolie demoiselle, aux airs timides, vit plutôt dans des endroits humides, effectivement celle-ci habite une belle prairie humide. Ses teintes claires lui assurent un camouflage efficace et c’est un plaisir renouvelé que de photographier ce genre de « crabes », à la tête poilue et ébahie. A la lumière du soleil, la demoiselle parait presque translucide, et même si il lui faut encore grandir pour être adulte, elle possède déjà tous les indices visuels de son espèce. Attendrissante cette « crabesse » non? Le mâle est cependant très différent, il me faut le rencontrer pour illustrer ces propos.. à suivre!

Xysticus ulmi

Xysticus kempeleni

Xysticus kempeleni juvenile 1-1

 

Milieu : au sol, prairie humide, lisière bois de chênes (81)

Taille :4 mm  Date :13 août 2014 Sexe : femelle subadulte

 

Description : araignée dont le céphalothorax est majoritairement brun foncé, avec une courte bande antérieure médiane brune, un cercle brun clair antérieur médian, et un large V beige partant de l’arrière. Un liseré beige clair est visible sur le pourtour de la base. La face est brune, les yeux sont surmontés d’un fin trait beige, avec quelques poils noirs épais, un clypeus à peine plus clair et des chélicères brun foncé marquées d’une tâche claire en leur milieu. Son abdomen, bien arrondi postérieurement, est brun avec des traits horizontaux beige clair soulignés de brun foncé (sur la deuxième partie postérieure), avec des poils éparses fins; les flancs fripés portent quelques touches de beige clair. Les pattes I et II sont plus fortes et montrent des fémurs, patelles et tibia brun foncé, des tarses/métatarses beiges avec un anneau brun. Les pattes III et IV s’éclaircissent nettement avec des anneaux brun et brun foncés. On note, sur toutes les pattes, des anneaux blancs aux extrémités des fémurs et patelles, ainsi que des poils épais foncés. Les pédipalpes sont courts, beiges avec des anneaux bruns.

ID confirmée par SD. Cette espèce a été récoltée par aspirateur thermique; cette femelle semble (par sa taille) subadulte, proche de son dernier stade. Le Simon cite les anneaux blancs antérieurs comme étant caractéristiques quand ils sont aussi nets…

Perso : Ce genre est assez compliqué visuellement à identifier, mais il y a des groupes auquel on peut les associer : ici cette espèce est rattachée au groupe « audax ». Cette cocote est une araignée calme et assez lente, facile à photographier quand elle ne se cache pas sous une feuille ou derrière une tige. Elle sait aussi se faufiler au sol dans des herbes courtes très serrées où elle disparait facilement. Les différentes teintes de bruns mêlées de beige lui permettent de se camoufler facilement, et j’aime toujours cette timidité qui rend parfois le portrait difficile à capturer…

Xysticus kempeleni