Ero aphana femelle 2

Ero aphana femelle 2/1

 

Milieu : sur un pont, berge rivière (81)

Taille : 3 mm   Date : 25 juin 2014  Sexe : femelle

 

Description :  jolie araignée au céphalothorax beige et glabre, avec une ligne médiane noire s’interrompant sur la partie postérieure, deux ovales noirs antérieurs de chaque coté, ainsi qu’un liseré noir à la base, irrégulier et plus épais postérieurement. La zone occulaire est marquée d’un masque noir dans le prolongement des tâches ovales, le clypeus porte également des marques noires. Les chélicères sont foncées quasi noires. L’abdomen est de forme ovale horizontalement, couvert de longs poils foncés, il est comme fripé avec des couleurs foncées noir et brun. Il possède 4 tubercules postérieurs proéminents dont les pointes sont de couleur rougeâtres. Les pattes I et II sont très longues et portent de grosses épines dorsales, les III et IV sont plus courtes; elles sont toutes brun/noir annelées de blanc, couvertes aussi de poils courts. Les pédipalpes sont assez longs et fins, plutôt blancs annelés de noir.

ID le genre ne fait aucun doute visuellement, l’espèce était supposée grâce aux quatre tubercules dorsaux mais Ero tuberculata les possède également. Le sternum est surprenant puisqu’il désignerait presque E. tuberculata; j’en déduis que c’est un critère approximatif, non fiable, du moins entre ces deux espèces. Ici, l’espèce E. aphana est confirmée par genitalia.

Perso :  Après ma première rencontre, j’étais frustrée de ne pas avoir su mieux figer le « visage » de cette araignée pirate. Je suis donc allée sur le fameux petit pont des « Ero », et j’ai capturé une nouvelle femelle. Celle-ci a des dessins plus aboutis sur le céphalothorax, du moins un trait noir plus épais, et surtout un magnifique masque!! Cette fois, je ne l’ai pas loupée et je suis contente de montrer plus nettement son minois à cette minus.. Même si son surnom de pirate est dû à sa méthode de chasse, je trouve qu’ici sa tête colle parfaitement à ce sobriquet.

Ero aphana femelle 2

Ero aphana mâle

Ero aphana mâle 1/1

 

Milieu : sur un pont, berge rivière (81)

Taille : 2,5 mm   Date : 25 juin 2014  Sexe : mâle

 

Description :  jolie araignée au céphalothorax beige clair et glabre, avec une fine ligne médiane noire s’interrompant sur la partie postérieure, deux volutes noires antérieures de chaque coté, ainsi qu’un liseré noir à la base, irrégulier et plus épais postérieurement. La zone occulaire est marquée d’un masque noir dans le prolongement des volutes,  le clypeus porte également une fine ligne noire. Les chélicères sont brunes avec des traits noirs. L’abdomen est de forme ovale horizontalement, couvert de longs poils foncés, il est comme fripé avec plusieurs teintes : blanc, brun, noir et rosé. On y voit notament de nombreuses tâches rondes brun rosé cerclées de noir. Il possède 4 tubercules postérieurs proéminents dont les pointes sont de couleur crème. Les pattes I et II sont très longues et portent de grosses épines dorsales, les III et IV sont plus courtes; elles sont toutes brunes annelées de blanc, couvertes aussi de poils courts. Les pédipalpes sont longs et blancs avec un ou deux anneaux brun clair, avec des bulbes ronds et brun foncé dont certains détails sont visibles ici.

ID le genre ne fait aucun doute visuellement, l’espèce était supposée grâce aux quatre tubercules dorsaux mais Ero tuberculata les possède également. Ici, l’espèce E. aphana est confirmée par examen genitalia de la femelle trouvée toute proche.

Perso :  J’ai rencontré ce monsieur pirate le lendemain de ma découverte de la femelle. Il était lui aussi dans une toile anonyme, près d’une autre femelle E. aphana. Il est encore plus petit que sa dulcinée, mais aussi de couleur différente, beaucoup plus clair dans ses teintes. Il alternait des mouvements nerveux et des positions figées pour la séance photo, tentant de se camoufler timidement avec ses grandes pattes antérieures. Je n’ai pas observé entièrement sa technique de chasse, c’est quelque chose que j’aimerai voir et photographier mais je pense qu’il faut les surprendre au bon moment car l’approche de leur proie doit être lente. Cela dit à ce jour ceci n’est qu’une supposition… Sa tête est rigolote, il porte une fine moustache élégante!

Ero aphana mâle

Ero aphana femelle

Ero aphana fem. 1/1

 

Milieu : sur un pont, berge rivière (81)

Taille : 3 mm   Date : 24 juin 2014  Sexe : femelle

 

 

Description :  jolie araignée au céphalothorax gris clair et glabre, avec une ligne médiane noire s’interrompant sur la partie postérieure, deux volutes noires antérieures de chaque coté, ainsi qu’un liseré noir à la base, irrégulier et plus épais postérieurement. La zone occulaire est marquée d’un masque noir dans le prolongement des volutes,  le clypeus porte également des marques noires. Les chélicères sont brunes avec des traits noirs. L’abdomen est de forme ovale horizontalement, couvert de longs poils foncés, il est comme fripé avec des couleurs foncées noir et brun. Il possède 4 tubercules postérieurs proéminents dont les pointes sont de couleur crème. Les pattes I et II sont très longues et portent de grosses épines dorsales, les III et IV sont plus courtes; elles sont toutes brun/noir annelées de blanc, couvertes aussi de poils courts. Les pédipalpes sont assez longs et fins, plutôt blancs annelés de noir.

ID le genre ne fait aucun doute visuellement, l’espèce était supposée grâce aux quatre tubercules dorsaux mais Ero tuberculata les possède également. Le sternum est surprenant puisqu’il désignerait presque E. tuberculata; j’en déduis que c’est un critère approximatif, non fiable, du moins entre ces deux espèces. Ici, l’espèce E. aphana est confirmée par genitalia.

Perso :  Ceci est ma première rencontre avec cette espèce appelée vulgairement l’araignée pirate. En effet, elle se nourrit principalement d’autres araignées qu’elle piège en imitant une proie dans leurs toiles. J’ai d’ailleurs trouvé cette araignée dans la toile d’une Parasteatoda lunata, elle se tenait sur un bord de la toile. Cette pirate est nerveuse à photographier, elle n’est pas du tout à l’aise au sol, sa morphologie est faite pour se tenir en suspension dans une toile! De petite taille, c’est une araignée très singulière et son visage masqué lui confère une allure de bandit de grand chemin, j’aime beaucoup!!

Ero aphana femelle