Thanatus arenarius

Thanatus arenarius 1-1

 

Milieu : errante au sol, végétation rase du causse  (81)

Taille : 4 mm Date : 25 août 2014 Sexe : femelle juvénile

 

Description : petite araignée au céphalothorax portant une large bande médiane, beige en son centre, bordée de deux lignes brunes qui se rejoignent postérieurement, puis de blanc; le reste est brun foncé mêlé de quelques poils clairs, sauf le large liseré de la base qui est beige avec de courts poils blancs. La face forme presque un carré, des lignes brunes entourent les yeux, le large clypeus est couvert de petits poils blancs, avec un trait horiziontal blanc plus fourni, net, juste au dessus des chélicères. Ses chélicères sont brun foncé avec des poils clairs. L’abdomen est un mince ovale allongé, beige couvert de poils blancs (voir la miniature 5 pour la teinte originale), avec une tâche cardiaque brune, bien nette, suivie d’un folium composé de vagues traits horizontaux brun et gris. Les pattes sont brunes, couvertes de courts poils blancs, avec quelques minuscules points bruns et zones glabres, quelques épines foncées. Les pédipalpes sont assez épais et pointus, brun clair, avec des petits poils blancs.

ID donnée par SD comme « cf arenarius » après genitalia, individu femelle subadulte. De plus, cette espèce a déjà été trouvée en nombre dans cette même zone.

Perso : Mais quel minois!! C’est l’espèce qui était la plus présente à cette période (fin août) sur ce causse, de nombreuses petites fusées qui courraient dans tous les sens! Le paradis des Thanatus! D’après un de mes guides, les adultes sont effectivement présents plus tôt, d’avril à juillet, ce qui explique que je n’ai trouvé que des subadultes. Cette femelle, dont je n’aurai pas deviné le sexe car les pédipalpes sont pointus, a une teinte ici très brune trompée par une goutte d’eau, mais sur la miniature 5 on voit la vraie teinte d’une autre petite femelle « sèche »! Les mâles adultes apparemment gardent ces teintes brunes au stade adulte, alors que les femelles deviennent plus grisâtres.

Thanatus arenarius

Philodromus aureolus

Philodrom. aureolus male 1/1

 

Milieu : sur rhododendron nain, pâturages (09)

Taille : 4,5 mm  Date : 19 juillet 2014  Sexe : mâle

 

Description : petite araignée au céphalothorax large, il est doré au centre et postérieurement, centre d’où partent de toutes fines lignes noires; les côtés et l’avant sont vert foncé irisé. Un liseré très clair est visible tout autour de la base et se prolonge sur le clypeus. La face est plus étroite, dorée avec de petits yeux noir ronds; les chélicères sont brun foncé avec quelques poils clairs irisés. L’abdomen fuselé et allongé est entièrement couvert de poils vert foncé irisés, quelques minuscules points clairs; 2 ou 3 points un peu plus grands et visibles sur les flancs. La face ventrale semble brune couverte de poils blancs (cette zone claire démarre à mi-flancs). Les pattes sont brunes avec des poils clairs et de longues épines dorsale noires; les fémurs sont plus glabres et brun clair sur la partie dorsale. Les pattes I et II bien plus longues que III et IV, avec cette caractéristique du genre où II dépassent I. Les pédipalpes sont eux aussi très longs mais surtout épais, brun foncé avec des poils clairs et de gros bulbes allongés et noirs.

ID confirmée par genitalia. J’ai alors réalisé avec ce résultat scientifique que les habitus des juvéniles, plutôt orangés, sont très loin de ceux des adultes! Même adultes les teintes des habitus semblent varier…

Perso : Ce bonhomme vigoureux était un montagnard des hauts pâturages pyrénéens! En effet, je l’ai récupéré sur un rhododendron sauvage en fleurs duquel il s’est jeté au sol dès lors que je me suis approchée. Sa magnifique couleur verte, si brillante à la lumière du soleil lui donne un aspect précieux, comme une gemme créée par Dame Nature. Il est rapide et nerveux, difficile à photographier car il bouge sans cesse. Je n’ai d’ailleurs pas pu/su figer sa figure et son regard comme je le souhaitais. Ces pédipalpes sont particulièrement remarquables par leur grande taille, mais loin de l’handicaper, il sait les tenir pliés afin de ne pas être gêné dans ses déplacements rapides…

Philodromus aureolus

Thanatus cf vulgaris

Thanatus vulgaris 1/1

 

Milieu : errant au sol, plateau calcaire, végétation rase  (81)

Taille : 5,5 mm  Date : 01 avril 2014   Sexe : femelle

 

Description : araignée au céphalothorax orné dorsalement d’une large bande beige, bordée d’un mince trait blanc, et enfermant deux fines lignes brunes. Les côtés sont brun/noir avec quelques poils courts clairs et de petits point noirs; la base montre un liseré beige qui se prolonge jusque sous le clypeus. La face est brun clair avec des yeux noirs entourés de fauve orangé; les chélicères sont brun foncé. L’abdomen est allongé, de couleur crème, avec une tâche cardiaque nette, brun foncé, bordée de deux fins traits : un noir puis un blanc. Postérieurement, l’abdomen montre de minces lignes brun clair horizontales en chevrons, ainsi que de petites touffes de poils clairs formant comme de petites épines. La face ventrale de l’abdomen est crème parsemée de petits points bruns ainsi que deux traits longitudinaux bruns. Les pattes sont beiges couvertes de courts poils blanc/crème, plus brunes ventralement, avec de nombreuses courtes épines foncées; les pattes IV sont plus longues ce qui est typique du genre. Les pédipalpes sont beiges avec deux anneaux bruns et sont plus foncés aux extrémités.

ID supposée mais pas certaine du tout car gros risque de confusion avec plusieurs espèces. Résultat genitalia à venir.. Résultat : individu juvénile, donc restera en sp. officiellement.

Perso : J’ai trouvé cette demoiselle errante dans l’herbe rase. Elle était très rapide mais sa couleur claire la trahissait sur un fond vert. Elle était donc très visible malgré sa petite taille. C’est un jolie araignée mais difficile à déterminer au-delà du genre car beaucoup se ressemblent. Elles sont assez timides, mais ont toujours de jolies têtes, avec leurs yeux cerclés et ces yeux postérieurs qui vous regardent du dessus…

Thanatus cf vulgaris

Philodromus gr aureolus femelle

Philodromus gr aureolus fem. 1/1

 

Milieu :sur des branches basses de buissons, garrigue (11)

Taille : 3-4 mm   Date :10 mars 2014   Sexe : femelle

 

Description :  araignée au céphalothorax circulaire orange foncé, avec une large bande médiane de poils blancs sur le dessus, un liseré clair à la base et quelques poils blancs latéralement. L’abdomen est de couleur orange clair à l’avant avec des poils blancs et courts et une tâche médiane ovale orange foncé; orange foncé latéralement, avec une fine ligne blanche médiane à l’arrière et deux fines lignes en diagonale. Les pattes sont également sur ces mêmes teintes blanches et oranges (gros anneaux) avec des épines dorsales longues et noires, et des poils fins clairs. Les chélicères sont orange clair poilus de blancs, les pédipalpes sont orange très clair avec des poils courts et fins.

ID classée en sp. en attendant l’examen genitalia.. 45 espèces pour ce genre compliqué en France! Résultat : individu non adulte, classé en gr aureolus.

Perso : Une jolie araignée avec des motifs très contrastés et bien dessinés dorsalement, l’orange foncé tranchant bien sur le blanc. Très rapide et très nerveuse, je l’ai trouvé proche de son mâle, plus grand, sans doute plus âgé mais lui avait les joues glabres, sur la même branche de chêne vert. Difficile de suivre cette minus très rapide en pleine nature, surtout qu’elle avait le don de se faufiler dans la moindre faille de terre pour se cacher! Mais, elle aussi a accepté de se figer pour que je lui tire le portrait..

Philodromus gr aureolus femelle

Philodromus gr aureolus mâle

Philo. gr aureolus mâle 1/1

 

Milieu :sur des branches basses de buissons, garrigue (11)

Taille : 4-5 mm   Date :10 mars 2014   Sexe : mâle

 

Description :  jolie araignée au céphalothorax circulaire orange foncé, latéralement glabre, avec une large bande médiane de poils blancs sur le dessus, un liseré clair à la base. L’abdomen est de couleur similaire avec les poils blancs et courts, une tâche médiane ovale orange à l’avant, orange foncé latéralement, avec une fine ligne blanche médiane à l’arrière. Les pattes sont également sur ces mêmes teintes blanches et oranges (gros anneaux) avec des épines dorsales longues et noires, et des poils fins clairs. Les chélicères sont orange clair poilus de blancs, les pédipalpes sont orange clair avec des poils courts et fins sur des bulbes presque blancs.

ID classée en sp. en attendant l’examen genitalia.. 45 espèces pour ce genre compliqué en France! Individu juvénile donc classé en gr aureolus.

Perso : Une très belle araignée avec des motifs très contrastés et bien dessinés dorsalement, l’orange foncé tranchant bien sur le blanc. Très rapide et très nerveux, je l’ai trouvé proche d’une femelle, plus petite, sans doute plus jeune, sur la même branche de chêne vert. Il se fige tout de même de temps en temps ce qui permet de prendre quelques photos, mais sinon c’est une araignée qui file très vite. J’étais ravie de rencontrer ce beau mâle, et au premier coup d’œil ses beaux dessins m’ont fait saisir que je ne le connaissais pas encore. Il mérite qu’on en sache plus, sachant que j’en ai vu d’autres similaires dans cette riche garrigue.

Philodromus gr aureolus mâle